Objectifs
– Détecter les troubles éventuels de la mémoire chez des sujets dont les déficits ne sont pas majeurs.
– Examiner finement les performances du sujet dans les différents types de mémoire.

Contenu
11 épreuves permettant :
– de cibler les aptitudes du sujet dans différents types de mémoire : mémoire immédiate, à court terme, à moyen terme, en différé dans des modalités différentes (visuelle, auditive, verbale orale et écrite…)
 d’évaluer la mémoire de travail
 de repérer les déficits associés dans d’autres fonctions cognitives transversales (processus visuo-constructifs, langage, fonctions exécutives).

Etalonnage
Pour PREDIMEM, les sujets contrôles sont au nombre de 508 et sont répartis en 5 tranches d’âge : de 18 à 49 ans, de 50 à 59 ans, de 60 à 69 ans, de 70 à 79 ans et 80 ans et au delà ; et en trois catégories socioculturelles (pour certaines épreuves).

 - - - - - - - - - - - - - - - - - -
| Focus sur la MEMoire |
 - - - - - - - - - - - - - - - - - -

La mémoire nous permet de retenir toutes sortes d’informations pendant une durée plus ou moins longue (de quelques millisecondes à une vie entière).

Selon cette durée, on détermine 3 types de mémoires :
– la mémoire sensorielle : la plus éphémère. Reliée à nos différents sens, la mémoire peut être auditive, verbale, visuelle, olfactive, gustative, tactile, kinesthésique ;
– la mémoire à court-terme : l’information est conservée pendant une minute environ, avec une quantité d’éléments limitée (7 en général). La mémoire de travail en fait partie. Elle permet lestockage, le maintien temporaire et la manipulation des informations utiles à la réalisation de tâches cognitives . Pour de nombreuses fonctions cognitives (langage, planification d’actions, etc.), elle joue un rôle primordial ;
– la mémoire à long terme : avec une contenance et une durée de conservation de l’information illimitées. En font partie (selon le type de souvenir) : la mémoire épisodique (nos souvenirs personnels), la mémoire sémantique (liée à notre culture générale, à nos connaissances : règles grammaticales, sens des mots, noms de personnages célèbres, etc.) et la mémoire procédurale (nos savoirs-faire automatisés, implicites, telles que la lecture ou la conduite automobile).

 

Pour tout savoir sur la Collection PREDI, cliquez ici

 

Références :
Gaonac’h, D., Larigauderie, P. (2000). Mémoire et fonctionnement cognitif. Paris. Armand Colin. – Gaonac’h, D., Pross, N. (2005). Le développement de la mémoire de travail. In C. Hommet, I. Jambaqué, C. Billard & P. Gillet (Eds.), Neuropsychologie de l’enfant et troubles du développement (pp 185-203). Marseille : Solal. – Baddeley, A. Essential of Human Memory, Psychology Press, Hove, 1999 – Baddeley A., « Working memory : Looking back and looking forward », Nature reviews, vol. 4,‎ octobre 2003, p. 829-839.

Compatibilités :
Windows : Windows 7, Windows 8.1 Classic ou Windows 10 – 1Go de RAM recommandé
Mac : Mac OS X v10.9 et versions supérieures – Processeur Intel® Core™ Duo à 1,83 GHz ou plus rapide et 1 Go de RAM recommandé

Fiche descriptive

Accès via la plateforme HappyNeuron Pro ?
Oui
Connexion internet ?
Requise pour le téléchargement des logiciels, puis une fois par mois pour l’actualisation des droits d’utilisation. Les logiciels fonctionnent sans connexion internet.
Compatible Windows :
Microsoft Windows 7, Windows 8.1 Classic ou Windows 10 – 1 Go de RAM – 450 Mo à 2,5 Go d’espace disque requis
Compatible Mac OS :
Mac OS X v10.9.x à Mac OS X v10.14.x – 1 Go de RAM – 450 Mo à 2,5 Go d’espace disque requis

Dans la même catégorie

14 autres logiciels dans la même catégorie :
Product added to compare.